Website in English
La demande de l’AF3V d’une Véloroute de la vallée du Lot : l’étude de 2001 (propositions), les demandes entre 2001 et 2018 et les réalisations

La demande d’une Véloroute de la vallée du Lot

(500km d’Aiguillon à la source, plus des boucles, sur 5 départements) :

l’étude de 2001 et les réalisations depuis …

 

 

La Véloroute est aménagée dans le Lot-et-Garonne,
et dans le Lot jusqu'à Douelle,
ensuite rien ....

sauf en Aveyron (projet entre Bouillac et Grand Vabre, en cours)

 

 

 

La Véloroute dans le Lot, vers Vire

En 1998, 1999 et 2000 l’Association Vélo est intervenu auprès des trois  Conseils Régionaux d’Aquitaine, de  Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon  pour leur demander d’adopter des Schémas régionaux des Véloroutes et Voies Vertes, qui incluraient plusieurs axes régionaux, et notamment la Véloroute de la vallée du Lot.
Voir une présentation de la vallée du Lot.

2001
L’AF3V réalise une étude d’itinéraire et de faisabilité de la Véloroute Vallée du Lot,
couvrant 5 départements et trois régions, entre Aiguillon et les sources du Lo
:
des propositions d’itinéraires, de réalisation en deux phases, et une estimation des coûts.

L’Association Vélo a réalisé en octobre 2001, pour le compte de l’Entente interdépartementale Bassin du Lot, une étude d’itinéraire et de faisabilité de la Véloroute Vallée du Lot :
« Véloroute Vallée du Lot , du confluent aux sources : propositions d’itinéraires et d’ouverture en deux phases »
 
Cette étude fournit des propositions détaillées d’itinéraire pour réaliser une Véloroute continue entre la confluence avec la Garonne (à Aiguillon) et les sources du Lot (en Lozère).
Elle décrit deux parcours correspondant à deux phases de mise en place :
= Un « itinéraire immédiat » facile à créer sur des routes existantes, avec sécurisation des passages dangereux;
= Un « itinéraire futur » de grande qualité, avec sécurisation maximale, ouverture de portions de vois vertes , ….

Elle montre qu’une magnifique Véloroute de 723km au total, dont 500km d’itinéraire principal dans la vallée, avec deux grands boucles Figeac-vallée du Célé et Conques-vallée du Dourdou, des liaisons avec les itinéraires, des boucles sportives, peut être aménagée en deux temps :
= Ouverture de l’itinéraire immédiat 500km + boucles, dont 43km en Voies Verte avec un investissement de  3,7 millions d’euros
= Ouverture de l’itinéraire « futur » 476km dans la vallée + boucles, avec 188km en Voies Vertes (39%)  (grande qualité) pour un investissement total supplémentaire de 17 millions d’euros.

Distances par département :
Lot-et-Garonne : 103km (+ liaison Bonaguil 8km)
Lot : 156 km (+boucle Figeac-vallée du Célé 62km)
Aveyron et Cantal= : 146 km (+boucle Conques-vallée du Dourdou 64km + liaison Cantal 70km + liaison Rodez 20km)
Lozère : 92km (+ liaison Véloroute nationale 49km).

Voir la carte générale
= Carte Véloroute de la vallée du Lot (doc pdf)
Voir l’introduction : objectif et méthode
= Introduction, objectif, méthode de l’étude- pages 2-18 (doc pdf 2,6M0)

Voir les conclusions : l’intérêt et les coûts du projet
= Synthèse et conclusion de l’étude – pages 156-166 (doc pdf 2,1M0).

Voir les propositions d’itinéraire par département (documents téléchargeables)

Lot-et-Garonne
= Cartes Iti Véloroute Vallée du Lot dans le Lot-et-Garonne cartesn°1-13 (doc pdf 15,3M0)

Lot 
= Itinéraire Véloroute Vallée du Lot dans le Lot- pages52-69 (doc pdf 2,8M0)
= Itinéraire Véloroute Vallée du Lot dans le Lot- pages70-90 (doc pdf 3,6M0)
= Cartes Iti Véloroute Vallée du Lot dans le Lot- cartesn°14-20 (doc pdf 6,9M0)
= Cartes Iti Véloroute Vallée du Lot dans le Lot- cartesn°21-29bis (doc pdf 9,8M0)


Aveyron
= Itinéraire Véloroute Vallée du Lot dans l’Aveyron- pages91-105 (doc pdf 2,3M0)
= Itinéraire Véloroute Vallée du Lot dans l’Aveyron- pages106-122 (doc pdf 2,8M0)
= Cartes Iti Véloroute Vallée du Lot dans l’Aveyron et le Cantal- cartesn°30-39 (doc pdf 10,3M0)
= Cartes Iti Véloroute Vallée du Lot dans l’Aveyron et le Cantal- cartesn°40-49 (doc pdf 9,8M0)

Cantal
= Itinéraire Véloroute Vallée du Lot dans le Cantal- pages123-126 (doc pdf M0)
= Cartes Iti Véloroute Vallée du Lot dans l’Aveyron et le Cantal- cartesn°30-49 (doc pdf 20,1M0)

Lozère
= Itinéraire Véloroute Vallée du Lot dans la Lozère- pages 127-155 (doc pdf 20,2M0)
= Cartes Iti Véloroute Vallée du Lot en Lozère- cartesn°49-59 (doc pdf 13M0)

 

Cartes actualisées (après 2001)
Aveyron
Voir deux cartes actualisées pour l’Aveyron  transmises en 2018: carte n°45 (doc pdf) et carte n°46 (doc pdf).

Lozère
Voir sept cartes actualisées pour la Lozère  transmises en 2016: carte n°49 à 54 (doc pdf).

 

DEMANDES entre 2002 et 2011

 

2002
Transmission aux 5 départements

L’Association Vélo a demandé l’adoption de ce projet de Véloroute aux 5 départements concernés : Lot-et-Garonne, Lot, Aveyron, Cantal et Lozère.
Et elle leur a envoyé l’étude.

2002
Adoption du projet de Véloroute Vallée du Lot par l’Entente Interdépartementale Bassin du Lot

Ce projet de Véloroute a été adopté par l’Entente interdépartementale Bassin du Lot qui regroupe les 5 départements concernés.
Cette institution a inscrit ce projet à son « Schéma directeur du tourisme sportif (canoë, randonnée, véloroute) », et a décidé d’attribuer des financements aux collectivités locales qui réaliseraient cette Véloroute.
Voir le site de l’Entente  (rubrique : Programmes).

Voir le programme actuel ici (cliquez).
Et l’axe 2 (extrait):
Axe 2 : Accompagnement économique et touristique
*    Accompagnement des activités liées à l'itinérance (pédestre, équestre, cycliste, camping-cars) : développer et valoriser une offre de prestations liées à l'itinérance. A cet effet, des itinéraires référents (itinéraires identitaires et structurants) seront priorisés et valorisés dans le cadre d'une approche concertée à l'échelle de la vallée du Lot .
Voir la Convention d’application 2007-2013 (doc pdf 2,7M0)).

2003-2005
Inscription de l’itinéraire « Véloroute de la Vallée du Lot » dans les Schémas régionaux des Véloroutes et Voies Vertes : région Aquitaine
et région Languedoc-Roussillon

2003 :
le Conseil Régional d’Aquitaine a adopté en 2003, un « Schéma régional des Véloroutes et Voies Vertes » qui comprend la Véloroute de la Vallée du Lot (dans le département du Lot-et-Garonne). Voir  ici.
2005 :
le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon a adopté en Octobre 2005 un « Schéma régional des Voies Vertes », qui comprend un projet Méditerranée – Auvergne, avec l’axe Montpellier-Alès-Langogne et l’axe de la vallée du Lot (dans le département de la Lozère). Voir ici.


2002
Le Conseil Général du Lot-et-Garonne aménage la Véloroute de la Vallée du Lot sur 81km d’Aiguillon à Condat

Le Conseil Général du Lot-et-Garonne a le premier décidé de réaliser l’itinéraire dés 2001-2002 (81km), entre Aiguillon et Condat.
Hélas, il a mis seulement en place l’itinéraire dit « immédiat », sans sécuriser les portions dangereuses et sans créer les voies vertes possibles.
Autre lacune :
la liaison avec la Véloroute des Deux-Mers (à Buzet-sur-Baïse) n’a pas été aménagée : il reste 10km à sécuriser entre Aiguillon et le canal, avec deux ponts dangereux : pont de Saint-Léger sur la Garonne et pont d’Aiguillon sur le Lot.
Voir : http://www.vvv-sud.org/projetslotetgaronne.html
Voir la fiche décrivant la Véloroute sur le site de l’AF3V.

 

L’AF3V a demandé – en 2002 et en 2010-  des améliorations : jonction avec la Voie Verte du canal, sécurisation des portions sur routes circulées.
Voir ici : http://www.vvv-sud.org/demandeslotetgaronne.html

2008
Le département du Lot aménage la Véloroute de la Vallée du Lot de Soturac à Douelle (à 16km de Cahors) :
une Véloroute imparfaite, et inachevée

En 2008, le Département du Lot a commencé à aménager la portion Soturac-Douelle (66km).
Il a réalisé sur ce tronçon un aménagement très sommaire, en posant des panneaux de jalonnement, sans travaux de sécurisation des passages dangereux.
La Véloroute jalonnée emprunte entre Douelle et Cahors la route départementale D8 circulée et non aménagée, et cette partie ne satisfait pas les critères minima de qualité exigés d’une Véloroute.
Voir la fiche descriptive de la Véloroute sur le site de l'AF3V.
L’AF3V a demandé des améliorations, avec sécurisation de tous les passages dangereux (9 sections de route circulées), et surtout du tronçon Douelle-Cahors (5km). Voir ici.

2003-2006
Le département du Cantal aménage 3km de la Véloroute de la Vallée du Lot,  la Véloroute de liaison vallée du Lot-Maurs, et la Véloroute Maurs-Aurillac

Le Département du Cantal a aménagé en 2002-2003 un itinéraire cyclable jalonné de 33km entre Roannes-St-Mary (à 8km d’Aurillac) et St-Etienne-de-Maurs (à 2km de Maurs).
Voir la fiche descriptive sur le site de l’AF3V.
Le Département du Cantal a aussi jalonné en 2006 une liaison entre Saint-Etienne-de-Maurs et la vallée du Lot. Des panneaux « Vallée du Lot » indiquent la direction, sur un itinéraire passant par Saint-Constant, puis par la D45 jusqu’à Saint-Santin (avec création d’accotements cyclables), puis descendant en suivant la petite route D72 jusqu’à la vallée du Lot, que l’on atteint au carrefour D72/D627, lieu-dit Port de Lacombe (commune de Saint-Santin).
3km sont ensuite jalonnés dans la vallée, le long de la D627 jusqu’à Port-d’Agrès (département de l’Aveyron).
Voir la fiche descriptive sur le site de l’AF3V. 

 

Département de l’Aveyron
Aucune réalisation de la Véloroute jusqu’en 2013, et un projet de 32km entre Bouillac et Grand-Vabre en 2014

Le Département de l’Aveyron n’a pas encore de politique en faveur du vélo et des Véloroutes et Voies Vertes. Il n’a pas encore décidé d’aménager la Véloroute de la vallée du Lot sur son territoire.
Pourtant le Département investit des sommes importantes dans la remise en navigabilité de la haute vallée du Lot, en amont de Capdenac…
Cela change en 2014, car la Communauté de Communes de la Vallée du Lot (CCVL) a décidé de créer un itinéraire de circulation douce « Au fil du Lot », entre Saint-Parthem (limite Grand-Vabre, à 8km de Conques) et Bouillac, en passant par Saint-Parthem, Port-d’Agrès, Flagnac, Livinhac-le-Haut et Boisse-Penchot. Ce sera un chemin sécurisé de 32km, destiné en priorité aux piétons, cyclistes et cavaliers, situé le plus souvent rive gauche de la rivière où des chemins ruraux existent sur 80% du linéaire. Ce projet constituera un élément de la Véloroute de la Vallée du Lot (V86). Une enquête publique a eu lieu pour ce projet, entre le 7 Avril et le 9 Mai 2014.
Voir les Projets de l'Aveyron.
La Voie Verte Bertholène-Bozouls-Espalion (23km), créée sur l’ancienne voie ferrée entre Bertholène-Bozouls et Espalion est toujours difficile en vélo VTC et de randonnée (revêtement soit trop caillouteux soit boueux après les pluies, tunnels non éclairés et mal revêtus, …).
L’AF3V a demandé l’amélioration du revêtement de ce chemin, en priorité entre Bozouls et Espalion, pour permettre d’ouvrir la boucle de la Véloroute Conques,-vallée du Célé-Espalion.
Voir la fiche descriptive sur le site de l’AF3V.

 

Département de la Lozère
Aucune réalisation de la Véloroute, des projets à Mende

Le Département de la Lozère n’a pas de politique en faveur du vélo et des Véloroutes et Voies Vertes. Il n’a pas décidé d’aménager la Véloroute de la vallée du Lot sur son territoire.
La Communauté de communes de Mende a des projets d’aménagements cyclables le long du Lot.
Voir : Les projets de la Lozère.
L'AF3V a demandé à nouveau la création de la Véloroute de la vallée du Lot, en 2010. Voir la lettre du 21-12-10.

Voir : Les demandes de l’AF3V


2010
Le nouveau Schéma national des VVV, révisé en Mai 2010 , a retenu la vallée du Lot comme l’un des axes prioritaires

En 2009-2010, le Schéma national des Véloroutes et Voies Vertes a été révisé, à l’initiative du Ministère de l’Ecologie (Mission nationale des VVV), avec consultation des collectivités locales.
Le nouveau Schéma national des VVV, adopté le 11 mai 2010, a retenu la vallée du Lot comme un axe du Schéma national.
Voir la carte ici: http://www.af3v.org/-Le-Projet-National-.html
Ou ici: http://www.departements-cyclables.org/60.133.0.0.1.0.phtml (avec carte téléchargeable)
Ou ici:  http://www.developpement-durable.gouv.fr/Schema-National-actualise.html
(avec carte téléchargeable).

Du 4 au 13 juillet 2011
Une randonnée vélo « Pour la Véloroute vallée du Lot »
(540km d’Aiguillon aux sources)

L’Association Vélo,  délégation régionale de l’AF3V pour Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, organise du 4 au 13 juillet 2011 une randonnée à vélo entre Aiguillon (Lot-et-Garonne) et les sources du Lot (Lozère)  (540 km).
C’est une randonnée à vélo « militante» pour faire la promotion d’un itinéraire de type « Véloroute », jalonné et sécurisé, dans la vallée du Lot.
La Véloroute n’est aujourd’hui ouverte que d’Aiguillon à Cahors (150km), et les 35 cyclo-randonneurs pédaleront sur 540km pour demander :
- sa connexion au canal des Deux-Mers (à Aiguilllon),
- des améliorations sur les 150km ouverts,
- et le prolongement sur 400km dans le Lot, l’Aveyron et la Lozère !
Des rencontres avec les élus et la presse sont prévues  à chaque étape.
Départ : Lundi 4 juillet à 8h30 devant la Mairie d’Aiguillon.
Arrivée : Mercredi 13 juillet à 16h aux sources du Lot (Le Bleymard).
Voir le site internet qui présente les objectifs, l’organisation et les infos utiles:
 http://toulousevelo-v1.le-pic.org/velotroute2011
Voir les documents à télécharger (programme, conseils, … ) ici: site vvv-sud (cliquez).

 

DEMANDES PAR DEPARTEMENT à partir de 2014

Lot-et-Garonne
(informations complètes, avec photos) (cliquez)

 

Lot-et-Garonne- Janvier 2013
Pétition pour demander des limitations de vitesse sur la D271 entre Aiguillon et Clairac

En janvier 2013 des habitants d’Aiguillon, vivant au bord de la D271 dangereuse, ont lancé une pétition qui demande la limitation de vitesse des véhicules à 70km/h, et à 50km/h dans les virages de Pélagat. Les 150 signatures collectées ont été remises le 15 Février au Maire d'Aiguillon. L’AF3V soutient cette demande, car la D271 est empruntée par les cyclistes suivant la Véloroute de la Vallée du Lot.
L’AF3V demande la sécurisation de cette portion de route depuis 2002.
Pour télécharger la pétition : doc pdf (cliquez)

Lot-et-Garonne- 12 Juillet 2012
Les élus du canton (Maires, conseiller général) se déclarent favorables au projet de passerelle au pont de Saint-Léger

Le 12 juillet 2012, 50 cyclistes qui participaient à la randonnée pour la Véloroute vallée de la Baïse, organisée par l’Association Vélo,  délégation régionale de L’AF3V, se sont arrêtés à Saint-Léger pour demander une passerelle piétons-vélos au pont. Les élus du canton, présents, se sont déclarés favorables à ce projet de passerelle (M. Michel de Lapeyrière, Maire de St-Léger et conseiller général, et des élus des Mairies de Damazan, Aiguillon et Buzet-sur-Baïse).
Voir une vidéo montrant la discussion avec les élus et le danger du pont de St-Léger  (cliquez).

Lot-et-Garonne- Février 2013
Demande d’une passerelle au pont de Saint-Léger et d’un rendez-vous en présence des élus du canton

L’Association Vélo,  délégation régionale de L’AF3V, a écrit au président du Conseil Général pour demander une fois de plus une passerelle piétons-vélos-personnes à mobilité réduite au pont de Saint-Léger. Elle a demandé la présence des élus du canton qui, le 12 juillet 2012, lors du passage de la randonnée pour la Véloroute vallée de la Baïse, se sont déclarés favorables au projet de passerelle.
Voir lettre du 03-02-2013 (doc pdf).

Carte 2- Propositions AF3V étude faisabilité 2001 (cliquez pour agrandir)
Téléchargez la carte (doc pdf) (cliquez)

 

Lot-et-Garonne- Mars 2013
Rendez-vous avec M. P. Cassany vice-président du Conseil Général 

Lors de ce rendez-vous avec des représentants de l’AF3V, M. P. Cassany a annoncé que la sécurisation de la liaison Aiguillon-canal, avec passerelle au pont de St-Léger, ne pourra être étudiée qu’après l’achèvement de la Véloroute vallée du Lot, prévue à 100% en Voie Verte, et de la Véloroute Transibérique EV3 Buzet-Mézin.

Lot-et-Garonne- Juin 2016
Demande de maintien et de développement du camping d’Aiguillon

L’association Deux Pieds Deux Roues (ex ass. Vélo), délégation régionale et délégation d’iitinéraire Véloroute vallée du Lot (V86) de l’AF3V, a écrit au Maire d’Aiguillon pour lui demander de maintenir ouvert, et de développer, le camping municipal d’Aiguillon, idéalement situé au début de la Véloroute de la vallée du Lot.
Voir lettre du 21-06-2016 (doc pdf).

Lot-et-Garonne- Juin 2016
Véloroute vallée du Lot (V86) : demande de jonction avec la Véloroute « Le canal des Deux mers à vélo (V80) » et de sécurisation des portions sur routes circulées

L’association Deux Pieds Deux Roues (ex ass. Vélo), délégation régionale et délégation d’iitinéraire Véloroute vallée du Lot (V86) de l’AF3V, a écrit en Juin 2016 au président du Conseil Départemental du Lot-et-Garonne  pour lui demander :
a- d’aménager une liaison jalonnée et sécurisée entre la Véloroute « Le canal des Deux Mers à vélo (V80) » (à Damazan et Buzet-sur-Baïse) et la Véloroute de la Vallée du Lot (V86), qui commence à Aiguillon : 6km sur des chemins tranquilles, avec franchissement de la Garonne au pont de St-Léger (demande d’une passerelle) et du Lot au pont d’Aiguillon (demande d’élargissement du trottoir côté aval) ;
b- de sécuriser les portions de la Véloroute qui sont aujourd’hui difficiles -et parfois dangereuses-, entre Aiguillon et Fumel ;
c- d’améliorer la signalisation en adoptant un logo et des panneaux identiques dans toute la vallée.
Voir la lettre du 16-06-2016 (doc pdf)

 

Lot-et-Garonne- Automne 2016
L’AF3V participe à la définition de deux projets de liaison Aiguillon-canal portés par la Communauté de Communes du Confluent : liaison à court terme par St-Léger et liaison à moyen terme par Port-Ste-Marie et Feugarolles

La Communauté de Communes du Confluent a élaboré en décembre 2016, en collaboration avec le SMAV Lot et l’AF3V , deux projets de « sécurisation de la jonction entre la Véloroute de la vallée du Lot et la Voie Verte du canal de Garonne » :
= une « proposition de court terme » Aiguillon-St-Léger-Damazan
qui reprend en grande partie l’itinéraire proposé par l’AF3V depuis 2001, avec traversée de la Garonne au pont de la D8 à St-Léger.
Dans ce projet la traversée au pont de St-Léger serait sécurisée, sans création de passerelle, par les mesures suivantes :
Agrandissement des panneaux 50km/h ;
Limitation de la vitesse sur le pont à 30km/h ;
Panneaux lumineux clignotant à chaque extrémité du pont indiquant la vitesse de 30km/h et le partage de la voie avec les cyclistes ;
Création d’une traversée piétonne au bout du pont côté Aiguillon ;
Sécurisation de l’accès cycliste à la D642 (courte piste cyclable).

Proposition « de court terme » Com de Communes du Confluent (fin 2016) (cliquez pour agrandir)

L’AF3V soutient cette « solution de court terme » qui améliorerait la sécurité, et demande aussi la création d’un rond-point au carrefour D8-D642.

 

NB : cette « proposition de court terme » prévoit aussi une sécurisation du pont de la D813 à Aiguillon, avec passage de la Véloroute sous le pont en rive droite, pour éviter la traversée de la D813.
L’AF3V demande aussi la création sur ce pont d’un trottoir mixte piétons-cycles de 1,70m de large (côté aval ), la limitation de vitesse à 50km/h, et deux radars pédagogiques. Voir courrier AF3V de Mai 2017 (plus bas).

= une « proposition de long terme » par Port-Ste-Marie et Feugarolles

qui prévoit des sections en Voie Verte
Ce projet prévoit une liaison entre Aiguillon et la Véloroute du canal des Deux Mers à Feugarolles en utilisant successivement :
Des rues et chemins jusqu’au bord de la Garonne ;
Les « mates », digues de protection le long de la Garonne sur 3km pour rejoindre les chemins ruraux de Port-Ste-Marie ;
L’ancienne voie ferrée de Port-Ste-Marie, non déclassée, avec un « revêtement provisoire » au pont des Meneaux sur la Garonne.

Proposition « de long terme » Com de Communes du Confluent (fin 2016) (cliquez pour agrandir)


L’AF3V soutient cette « solution de long terme » Aiguillon-Feugarolles, et demande que la traversée de la RD8, au sud d’Aiguillon, soit sécurisée par un passage souterrain ou en deux temps.

L’AF3V demande aussi la création d’une Voie Verte permanente sur l’ancienne voie ferrée entre Port-Ste-Marie-Feugarolles et Vianne (total 9km).

L’AF3V a transmis en Octobre 2016 à la CC du Confluent des propositions d’itinéraire sécurisé Aiguillon-Port-Ste-Marie-Feugarolles, avec création d’une Voie Verte sur l’ancienne voie ferrée.
Voir : note technique AF3V Octobre 2016 -4pages + carte 1 (doc pdf), carte 2 (doc pdf), carte 3 (doc pdf).

L’AF3V a écrit au Conseil Départemental en Mai 2017 pour soutenir les deux projets de liaison Aiguillon-canal portés par la Communauté de Communes du Confluent.
Voir lettre du 22-05-2017 (doc pdf). 
Voir la réponse du Conseil Départemental qui indique qu’il a aménagé une liaison sécurisée de 14km entre la Véloroute Le Canal des Deux Mers à vélo et la Véloroute de la vallée du Lot, qui passe par l’écluse La Gaule (à 8km au nord de Damazan), Tonneins et Clairac (lettre du 15-06-2017) (doc pdf)

 

Lot-et-Garonne- Mai 2017
Demande de sécurisation de la traversée du pont de la D813 à Aiguillon, pour transférer le début de la Véloroute de la vallée du Lot (V86) côté rive gauche : lettre et propositions détaillées

L’association Deux Pieds Deux Roues, délégation régionale  de l’AF3V, a écrit en Mai 2017 au président du Conseil Départemental du Lot-et-Garonne  pour lui demander :
= de sécuriser la traversée du Lot au pont de la D813 à Aiguillon ;
= de  transférer le départ de la Véloroute de la vallée du Lot à Aiguillon sur la rive gauche.
Elle a transmis des propositions détaillées (note technique) montrant que cela est possible en créant sur le pont un trottoir mixte piétons-cyclistes de 1,70m de large et des accés sécurisés aux deux extrémités du pont.
Voir la lettre du 15-05-2017 (doc pdf). Voir la note technique (propositions) (doc pdf)
Photos:

Pont D813 à Aiguillon : il est possible de créer un trottoir mixte piétons-cycles côté aval (largeur 1,70m) Pont D813 à Aiguillon : rive droite la Véloroute peut passer dessous (pour éviter la traversée D813)

 

Voir la réponse du Conseil Départemental qui accepte d’examiner les propositions de l’AF3V de sécurisation du pont de la D813 (lettre du 15-06-2017) (doc pdf).

Lot-et-Garonne- Juin 2017
Nouvelle demande de liaison Aiguillon (V86) – canal (V80) qui doit être réalisée dans la zone du Confluent, pour compléter la liaison par Tonneins insuffisante (excentrée, longue, non sécurisée et à fortes pentes)

Le Département ayant  aménagé une liaison entre les deux Véloroutes V86 et V80, entre l’écluse La Gaule (canal), Tonneins et Clairac, l’AF3V a écrit au Conseil Départemental pour lui signaler que cette liaison est insuffisante car elle est non sécurisée, car elle présente des fortes pentes, et car elle évite le site du Confluent  à Aiguillon.
L’AF3V a renouvellé la demande d’une liaison qui doit se situer dans la zone du Confluent :
= où la jonction V86-V80 est la plus directe,  la plus courte, et sans dénivelés ;
= où tous les randonneurs passent déjà ;
=  où va arriver dès 2017 la Véloroute Scandibérique EV3, qui rejoint- ou quitte- le canal à l’écluse de Larderet, à 3km de Buzet ;
= où arrivera aussi la Véloroute de la vallée de la Baïse V82 (jonction près de Vianne ).
Voir la lettre de l’AF3V (lettre du 26-06-2017) (doc pdf)

La situation actuelle : il manque une liaison directe Aiguillon-St-Léger-Damazan, et une liaison future en site propre Aiguillon-Port-Ste-Marie-Feugarolles

(cliquez pour agrandir)


Lot (informations complètes, avec photos) (cliquez)

 

Lot- Novembre 2015 et Mars 2016
L’AF3V appelle à signer la pétition pour la Voie Verte vallée du Lot Cahors-Capdenac

Fin 2015 un « Collectif pour la voie verte en vallée du Lot » a lancé une pétition demandant la réalisation d’une Voie Verte sur l’ancienne voie ferrée entre Cahors et Capdenac. Voir : http://collectifvoieverte-lot.jimdo.com
Dés novembre 2015 Cahors Cyclotourisme, Relais local de l’AF3V pour Cahors a appelé à signer cette pétition .
Voir : http://www.cahorscyclotourisme.com/2015/11/defendre-le-projet-de-la-voie-verte-de-la-vallee-du-lot.html
En Mars 2016, Deux Pieds Deux Roues, Délégation régionale de l’AF3V a également appelé à signer la pétition.
Elle a rappelé ses positions de Juin 2011, qui restent inchangées puisque depuis 6 ans aucune possibilité nouvelle de ré-ouverture de la ligne ferroviaire n’est apparue.

Elle se prononce à nouveau en faveur d’une utilisation de l’emprise de la voie ferrée par une Voie Verte, en priorité entre Cahors et Vers, et idéalement sur toute la longueur, pour constituer une élément très attractif de la Véloroute vallée du Lot.
Elle rappelle à nouveau que les études réalisées montrent l’absence de perspective de réouverture en exploitation ferroviaire, et elle souligné que la transformation en Voie Verte est le meilleur moyen de sauvegarder la continuité de l’emprise, de réhabiliter les ouvrages, et donc de conserver une possibilité de retour au ferroviaire.
SIGNEZ LA PETITION ICI : http://collectifvoieverte-lot.jimdo.com

La pétition est fermée fin 2016.

Lot- Mai 2017
L’AF3V soutient la nouvelle association « Pour la Voie Verte en vallée du Lot »

Une  « Association pour la Voie Verte en vallée du Lot (AVVL)», pour la création d’une Voie Verte sur l’ancienne voie ferrée entre Cahors et Capdenac-gare, a été créée début 2017.
Comme l’objectif de cette association converge avec ceux de l’AF3V,
Cahors Cyclotourisme, relais local de l’AF3V, et Deux Pieds Deux Roues, délégation régionale, soutiennent cette nouvelle association, et vont développer des actions communes.
 Cela va être possible avec la randonnée militante AF3V « Pour la Véloroute vallée du Lot » qui passera le 5 juillet à Cahors, et prévoit une action  à la fin de la voie verte Douelle-Mercuès, au carrefour avec la D811 pour demander une Voie Verte Mercuès-Cahors de 8km (pour éviter la D811).
Voir blog d’AVVL (cliquez)  

 

Lot- Juin 2017
L’AF3V demande au Grand Cahors d’aménager la Véloroute vallée du Lot entre Douelle et Cahors en rive droite du Lot (14km)

Vu le point noir existant entre Douelle et Cahors (rive gauche RD8 dangereuse, rive droite RD811 dangereuse), l’AF3V a demandé en juin 2017 à la Communauté d’agglomération du Grand Cahors d’aménager un itinéraire cyclable sécurisé et continu pour la Véloroute vallée du Lot entre Douelle et Cahors, en rive droite du Lot (14km), avec création d’une Voie Verte  Mercuès - ZA de Regourd (4km) et amélioration du chemin de Saint Mary
Voir la lettre du 12 Juin 2017 (doc pdf). Voir la rép

 

Aveyron (informations complètes, avec photos) (cliquez)

 

Aveyron- Septembre 2016 et Mars 2017
Demande à la Communauté de Communes Conques-Marcillac de prolonger la Véloroute de la Vallée du Lot aménagée par la CCVL jusqu’à Grand-Vabre (4km à aménager)

Depuis 2014, la Communauté de Communes de la Vallée du Lot est en train de créer un itinéraire cyclable sécurisé le long du Lot, en rive gauche, appelé « Au fil du Lot », élément de la Véloroute de la Vallée du Lot (V86), et annoncé comme reliant Bouillac à Grand-Vabre, en passant par Boisse-Penchot, Livinhac-le-Haut, Flagnac, le pont de Port d’Agrès, Saint-Parthem (chemin en bord du Lot jusqu’à Le Roux, puis piste forestière à flanc de colline).
Le dernier tronçon en cours de nivellement s’arrête, à ce jour, à la route de Murat, limite avec l’ancienne commune de Grand-Vabre, aujourd’hui commune de Conques-en-Rouergue.
En septembre 2016, l’ADDSCA et l’Association Deux-Pieds Deux Roues,  délégation régionale de l’AF3V pour Midi-Pyrénées, ont demandé à la Communauté de Communes Conques-Marcillac de prolonger cette Véloroute sur son territoire, jusqu’au village de Grand-Vabre (1,7km sur piste forestière à revêtir, puis chemin rural existant entre Le Bac et le carrefour de la D229).
En Mars 2017, l’AF3V a renouvellé cette demande, car le revêtement de la Véloroute est maintenant terminé en rive gauche du Lot depuis Port d’Agrès et sur la commune de Saint-Parthem, et les cyclistes et marcheurs doivent emprunter sur 1,7km un chemin non revêtu sur la commune de Grand-Vabre, pour rejoindre le hameau du Bac, et au-delà la commune de Grand-Vabre, et Conques.
Voir lettre du 20-09-2016 (doc pdf).
Voir lettre du 10-03-2017 (doc pdf).
Photos :


Départ de la piste forestière route de Murat à revêtir jusqu’au Bac (1,7km)
Photo: septembre 2016


Voir ici photos de la Véloroute Bouillac-Grand-Vabre en cours d’aménagement (cliquez

 

Aveyron- Septembre 2016
Demande à la Communauté de Communes du Grand Figeac de prolonger la Véloroute de la Vallée du Lot Bouillac-Grand Vabre (29km) (aménagée par la CCVL) entre Bouillac et Capdenac-gare sur 9,5km   (5km de chemin à rouvrir au bord du Lot)

Depuis 2014, la Communauté de Communes de la Vallée du Lot est en train de créer un itinéraire cyclable sécurisé le long du Lot, en rive gauche, appelé « Au fil du Lot », élément de la Véloroute de la Vallée du Lot (V86), et annoncé comme reliant Bouillac à Grand-Vabre, en passant par Boisse-Penchot, Livinhac-le-Haut, Flagnac, le pont de Port d’Agrès, Saint-Parthem (chemin en bord du Lot jusqu’à Le Roux, puis piste forestière à flanc de colline).
Cette future Véloroute de 29km existe déjà en rive gauche entre Boisse-Penchot et Bouillac (5km), ce qui permet d’éviter la RD840.
En septembre 2016, l’ADDSCA et l’Association Deux-Pieds Deux Roues,  délégation régionale de l’AF3V pour Midi-Pyrénées, ont demandé à la Communauté de communes du Grand Figeac de prolonger cette Véloroute sur son territoire, jusqu’à Capdenac-gare, pour que les cyclistes puissent éviter 10km de la D840, très dangereux.
Pour cela, comme des chemins ruraux existent déjà en rive gauche (Capdenac-gare : 2,2km jusqu’au Moulin d’Assier, Bouillac et Asprières : 2,3km jusqu’à Bréziès MGB n°89), il faut seulement ré-ouvrir 5km de chemin au bord du Lot, entre Bréziès et le Moulin d’Assier.
Voir la lettre du 12-10-2016 (doc pdf) (cliquez).
Carte des demandes :

cliquez pour agrandir la carte

Carte des demandes (doc pdf) à télécharger.
Voir la réponse de la Communauté de Communes du Bassin Decazeville-Aubin (let du 20-10-2016) (doc pdf)
Photos:

 
Côté Capdenac-gare, chemin goudronné et Voie Verte existent jusqu’ici : Maison de Garde-Barrières du Moulin d’Assier  
Côté Bouillac un chemin goudronné existe jusqu’à l’écluse de Bréziès (Asprières) Suite du chemin de Bréziès (au pied de la voie ferrée)

Suite du chemin de Bréziès (plaine)

Fin du chemin empierré de Bréziès à la Maison de Garde-Barrières n°89

 

Voir ici photos de la Véloroute Bouillac-Grand-Vabre en cours d’aménagement (cliquez).

Aveyron- Mars 2017
Demande à la Com de Communes « Decazeville Communauté » d’achever l’itinéraire cyclable « Au fil du Lot » (Véloroute de la vallée du Lot) –de Bouillac à Grand Vabre- déjà en grande partie aménagé par la Com de Communes Vallée du Lot

Et demande d’une liaison vallée-bassin de Decazeville

Entre 2014 et Décembre 2016, la Communauté de Communes de la Vallée du Lot a commencé la réalisation d’un itinéraire cyclable sécurisé le long du Lot, en rive gauche, appelé « Au fil du Lot », et reliant Bouillac à Grand-Vabre. Total 29km en rive gauche et 9km de boucle par Livinhac.
Ce grand projet pour la vallée a avancé rapidement en obtenant de nombreux financements (Etat, Département, Région, …). Fin 2016 les travaux engagés dépassent un montant de 1 millions €. Les travaux ont permis de rouvrir des chemins en bord du Lot et des pistes forestières. Des projets de passerelles sur des affluents du Lot et sur le Lot ont été lancés. Les panneaux de signalisation ont été définis, commandés, et certains sont déjà posés.
   Mais il reste de nombreux travaux à réaliser.
Depuis le 1er Janvier 2017 la Communauté de Communes de la Vallée du Lot a fusionné avec la Communauté de Communes du Bassin Decazeville Aubin pour créer la Communauté de Communes « Decazeville Communauté ».
    C’est pourquoi l’AF3V a demandé en Mars 2017 à « Decazeville Communauté » de continuer ce grand projet, et d’achever la création d’un itinénaire cyclable continu et sécurisé en rive gauche du Lot, entre Bouillac et Grand Vabre.
   L’AF3V a aussi demandé une liaison cyclable sécurisée entre cette Véloroute de la vallée du Lot et le bassin de Decazeville, pour permettre aux habitants du bassin de profiter de cet itinéraire aménagé.
    Voir la lettre du 13-03-2017 (doc pdf).

Aveyron- Avril 2017
Demande à la Mairie de Decazeville d’améliorer le chemin de Bouquiès

L’AF3V a demandé en Avril 2017 à la Mairie de Decazeville, et à Decazeville Communauté, de refaire la couche de roulement du chemin de Bouquiès sur 1,3km, entre le pont de Livinhac et le hameau de Bouquiès. Ce chemin se situe sur le parcours de la Véloroute de la vallée du Lot, et est dégradé.
Voir la lettre du 10-04-2017 (doc pdf).
La Mairie de Decazeville a répondu positivement : voir le message de A. Alonso, Maire-Adjoint (doc pdf).  

Aveyron- Juin 2017
Demande  de Voie Verte le long de la RD19 entre Lous et carrefour Sainte-Eulalie (3km)

Le Conseil Départemental réalise en 2017 des travaux sur la D19 entre Lous et le carrefour de la route de Ste-Eulalie-d’Olt, sur 3km, avec création d’un chemin parallèle à la D19, de 1,5m à 2m de large.
L’AF3V a demandé que ce nouveau chemin, qui permet la continuité en rive gauche du lac de Castelnau, soit une Voie Verte autorisée aux cyclistes, et un tronçon de la Véloroute de la vallée du Lot.
Voir lettre du 01-06-2017 (doc pdf).


Aveyron- Avril 2018

Proposition d’un itinéraire « immédiat » pour la Véloroute vallée du Lot entre Espalion et St-Geniez-d’Olt
Au moment où le Syndicat mixte de la Vallée du Lot (qui succède à l’Entente interdépartementale Bassin du Lot) étudie l’itinéraire de la Véloroute Vallée du Lot à vélo, l’AF3V a transmis au Syndicat mixte des propositions pour l’Aveyron.
L’AF3V propose qu’entre Espalion et St-Geniez-d’Olt la Véloroute emprunte depuis St-Côme d’Olt la D6 qui monte en pente régulière jusqu’à Lassouts, puis la D988 en descente jusqu’à Ste-Eulalie d’Olt.
Voir les cartes actualisées transmises : carte n°45 (doc pdf) et carte n°46 (doc pdf).

 

Lozère (informations complètes, avec photos) (cliquez)

 

Lozère- 2016
Demande d’aménagement de la Véloroute de la vallée du Lot (V86) avec priorité à la section Banassac-Mende (47km)

L'AF3V transmet des propositions d'itinéraires et d'aménagements au Conseil Départemental ...
qui répond positivement !
Alors que cet itinéraire de cyclotourisme est déjà aménagé dans le Lot-et-Garonne et le Lot, entre Aiguillon et Cahors (150km), et que des réalisations sont en cours en Aveyron où la Communauté de Communes de la vallée du Lot crée 29km de la Véloroute entre Bouillac et Grand-Vabre, l’Entente Interdépartementale Bassin du Lot relance en 2016 ce projet et demande aux collectivités locales d’engager des réalisations.
       Dans ce contexte, l’AF3V a demandé au Conseil Départemental de la Lozère, et aux Communautés de Communes, d’aménager la Véloroute de la Vallée du Lot en commençant par la partie aval de la vallée du Lot, entre Banassac et Mende (47km).
      En effet cette partie est relativement « facile » à créer car :
= il existe des routes, chemins ruraux et chemins en bordure du Lot, très peu ou pas circulés ;
= des routes forestières peuvent être utilisées et offrent sécurité et attrait ;
= les routes départementales D809 et D888, aujourd’hui peu circulées, peuvent être utilisées, avec des aménagements légers.
     L’AF3V a transmis des propositions d’itinéraires et d’aménagements (tableau par tronçon et 7 cartes détaillées), qui actualisent l’étude réalisée en 2001.

Voir la lettre du 28-10-2016 (doc pdf).
Voir le tableau des 10 tronçons (doc pdf) (à télécharger)
Voir les 7 cartes détaillées (doc pdf) (7,9M0) (à télécharger)
Carte 49- St-Laurent-d’Olt à Banassac (cliquez pour agrandir)
Carte 50- Banassac à Les Ajustons (cliquez pour agrandir)
Carte 50-bis-  Les Ajustons à Les Salelles (cliquez pour agrandir)
Carte 51- Les Salelles à Chananc (cliquez pour agrandir)
Carte 52- Chanac à Barjac (cliquez pour agrandir)
Carte 53- Barjac à Balsièges (cliquez pour agrandir)
Carte 54- Balsièges à Mende (cliquez pour agrandir)

 

 


Voir la réponse du Conseil Départemental (lettre du 06-12-2016) (doc pdf),
qui annonce qu’il est intéressé par le projet de la Véloroute Vallée du Lot et qu’il « pourrait être un partenaire » :
Le Conseil Départemental  se déclare « conscient des avantages de cette infrastructure », et déclare « qu’il pourrait être un partenaire pour l’avancement de ce projet ».
Visiblement le Conseil Départemental est décidé à soutenir les initiatives locales des Communes et Communautés de Communes.
Cette déclaration à l’AF3V montre une volonté d’avancer et de réaliser la Véloroute : c’est un tournant positif !
A ce jour, il manque un engagement des Communautés de Communes, que l’AF3V a sollicité en Juin 2017.

 

Du 1er au 12 juillet 2017
Une deuxième randonnée vélo "Pour la Véloroute vallée du Lot V86" « Six ans après, quoi de neuf ? »

Après celle déjà organisée sur le même thème en Juillet 2011, l’Association Deux Pieds Deux Roues,  délégation régionale de l’AF3V pour Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, organise du 1er au 12 juillet 2017 une randonnée à vélo entre Aiguillon (Lot-et-Garonne) et les sources du Lot (Lozère)  (640 km).
Ce sera une randonnée à vélo « militante» pour faire la promotion d’un itinéraire de type « Véloroute », jalonné et sécurisé, dans la vallée du Lot.
La Véloroute n’est aujourd’hui ouverte que d’Aiguillon à Cahors (150km), et les 35 cyclo-randonneurs pédaleront sur 640km sur le thème : « 6 ans après, quoi de neuf ? »
et pour demander :
     - la connexion à la Véloroute « Le canal des Deux-Mers  à vélo V80 » (entre Aiguillon et le canal) ;
     - des améliorations sur les 150km ouverts, surtout la jonction Douelle-Mercuès-Cahors par une Voie Verte ;
 - et le prolongement sur 400km dans le Lot, l’Aveyron et la Lozère !
Des rencontres avec les élus et la presse auront lieu à chaque étape.
Départ : Samedi 1er juillet à 8h30 camping d’Aiguillon.
Arrivée : Mercredi 12 juillet à 16h aux sources du Lot (Le Bleymard).
Voir le site internet  de la randonnée (objectifs, courriers avec les collectivités locales, photos)



A ce jour, il manque un engagement des Communautés de Communes, que l’AF3V a sollicité en Juin 2017.